Que faire si l’enfant est un joueur informatique: un guide pour les parents

Idées


Psychologues et éducateurs tirent la sonnette d’alarme : la dépendance des enfants aux divertissements informatiques prend des proportions effrayantes, et les conséquences d’une prédisposition douloureuse sont déplorables. La société est trop indulgente sur ce problème, mais l’impact négatif des jeux informatiques sur le psychisme de la jeune génération est tout simplement sous-estimé. Les experts comparent la passion pour Internet au dopage. Par la suite, cela peut se transformer en diagnostics plus terribles qui nécessitent un traitement sérieux : dépression, burn-out, perte d’intérêt pour la vie, atrophie des sentiments, tendances suicidaires, etc. Comment prévenir les ennuis, nous le verrons aujourd’hui dans notre article.

1. Causes de la dépendance au jeu chez les enfants
2. Conséquences dangereuses de la dépendance
3. Signes de dépendance à l’ordinateur chez les enfants
4. Groupes à risque
5. Conseils pour les parents

podrostok_igraet_v_kompyutere

Causes de la dépendance au jeu chez les enfants

La dépendance aux jeux informatiques ne vient pas de zéro. Les psychologues pensent que chaque enfant est fasciné par le monde virtuel pour plusieurs raisons. Connaissant la nature de cette dépendance, il est plus facile de comprendre les enfants et, si possible, de trouver des alternatives dans la vie réelle.

1. Reconnaissance

Chaque jeu vidéo a un moment de compétition. Il y a un objectif, plusieurs façons de l’atteindre, des rivaux, des bonus et des récompenses. Tout enfant veut se sentir comme un champion, un leader, un héros, et le monde virtuel lui donne ce sentiment de gloire et de succès. Les enfants ayant une faible estime de soi, qui ne peuvent en réalité pas se vanter de réalisations et de talents importants, sont particulièrement avides de reconnaissance.

2. Sécurité

Le monde Internet est stable, sûr et compréhensible pour les enfants. Tout y est écrit et réglementé. Il n’y a pas de ridicule, de problèmes de communication, de censures et de reproches. Dans un environnement virtuel, les enfants recherchent le confort et un sentiment de sécurité face aux problèmes extérieurs. Dans un environnement fictif, ils peuvent tout contrôler, contrairement à la réalité, où souvent beaucoup d’entre eux sont contraints de vivre dans des familles dysfonctionnelles.

baby_v_cifrovoy_reality

3. Égalité

Les adolescents en difficulté de socialisation se réfugient dans le monde numérique. Surtout s’ils sont harcelés à l’école et sous pression à la maison. Les jeux informatiques, en règle générale, permettent à tous les participants de rester anonymes, et donc dans la virtualité, tous les joueurs sont égaux, quels que soient leur âge et leur statut social. Cet aspect est déterminant pour beaucoup et leur permet de communiquer et d’interagir avec les autres sans barrières ni complexes. Pour cette raison, les personnes handicapées sont également dépendantes des jeux informatiques. Dans les jeux en ligne, tous les participants sont réunis en équipes et groupes d’intérêts communs. Dans le plan virtuel, ils communiquent, se font des amis, se sentent membres à part entière d’un cercle restreint de la société.

4. Joie

L’infographie est toujours intéressante et lumineuse. Les enfants sont attirés par une intrigue fascinante, une histoire qu’ils vivent comme des personnages de cinéma. Dans la vraie vie, il y a trop d’ennui et de routine, mais Internet est toujours amusant : aventure, musique et paysages colorés. Par conséquent, l’hormone de la joie, qui se produit lors d’expériences virtuelles, devient une drogue pour laquelle on a envie de revenir encore et encore.

deti_igrayut_v_kompyutere

Conséquences dangereuses de la dépendance

  • L’ordinateur peut remplacer le monde réel pour un enfant, faisant de lui une personne fermée et antisociale sans vrais amis ni passe-temps.
  • Un adolescent est capable d’actions agressives en l’absence d’accès à Internet et à ses jeux préférés. Cela se traduit par des pannes, des crises de colère et des troubles mentaux.
  • L’enfant perd complètement le sens de la responsabilité des actions et des décisions, car dans l’environnement virtuel, il existe toujours des fonctions pour «sauvegarder», «annuler l’action» ou «recommencer».
  • La détérioration de la santé et des processus de développement physique est inévitable si un enfant passe tout son temps en position assise, sans mouvement ni air frais, oubliant le sommeil et la nourriture. Conséquences : voûte, manque de masse musculaire, maux de tête, faible immunité, insomnie, fatigue chronique, problèmes de colonne vertébrale, etc.
  • Une forte baisse des performances scolaires et une détérioration des relations avec les membres du ménage.

devochka_za_kompyuterom

Signes de dépendance à l’ordinateur chez les enfants

Les parents d’enfants âgés de 8 à 16 ans doivent être particulièrement vigilants et attentifs aux signes les plus évidents de la dépendance d’un enfant à passer du temps dans la réalité virtuelle. Si vous en remarquez au moins un, ne l’ignorez pas et agissez immédiatement.

1. L’enfant cesse de s’intéresser à ce qui se passe autour de lui et est complètement absorbé par la réalité numérique. Une tablette, un téléphone portable ou un ordinateur devient pour lui le seul moyen de passer du temps. Dès que possible, il plonge dans le monde numérique, ignorant les autres façons de passer son temps libre.

2. L’adolescent n’a pas de vrais amis avec qui il demanderait un congé pour une promenade ou les inviterait chez vous. S’il sort avec l’un de ses pairs, alors dans le seul but de se battre ensemble lors de la prochaine série de jeux virtuels.

podrostok_geymer

3. Il se caractérise par des sautes d’humeur soudaines : soit une joie violente, soit de la colère et de l’irritation. Il n’y a qu’une seule raison – la victoire ou la défaite dans les batailles informatiques.

4. L’enfant oublie les repas ou refuse délibérément de manger en raison d’une situation très stressante dans le jeu.

Groupes à risque

Selon les observations des spécialistes, les enfants qui grandissent dans une ambiance favorable et saine, entourés de l’attention de leurs parents, occupés par des cercles, des sections, des tâches ménagères, sont moins orientés vers les loisirs informatiques. Par conséquent, à risque, le plus souvent, sont:

1. Les enfants dont les parents sont absorbés par le travail ou pour d’autres raisons sont rarement à la maison. En règle générale, ces adolescents sont livrés à eux-mêmes, privés de la surveillance et de la communication parentales ;

2. Des enfants habitués au luxe du fait que leurs parents mènent une vie peu confortable et ne refusent rien à leur progéniture ;

deti_s_planschetom

3. Les natifs de familles où les parents ne participent pas du tout à l’éducation d’un enfant, ne participent pas à sa vie et sont démis de leurs fonctions éducatives.

4. Les enfants dont les parents sont eux-mêmes consommés par Internet et les gadgets.

Conseils pour les parents

  • Tout d’abord, ne laissez jamais votre enfant hors de votre vue. Observez toujours son comportement et ses émotions. Essayez doucement de découvrir les raisons pour lesquelles il est contrarié et agressif.
  • Intéressez-vous aux jeux que votre enfant aime. Renseignez-vous sur les règles, les tactiques, les secrets d’un petit joueur. Vous aurez un intérêt commun, et vous serez toujours sur la même longueur d’onde avec votre enfant. L’enfant ressentira à travers vous une connexion avec le monde réel et votre relation de confiance deviendra plus forte.

deti_s_parentlyami_za_noutbukom

  • Dans les cas plus avancés, limitez le séjour des enfants devant l’ordinateur. Définissez également des règles dans quelles conditions et quand l’enfant peut jouer. Les jeux ne doivent pas se faire au détriment des études, des tâches ménagères et d’autres activités importantes.
  • Passez plus de temps avec votre enfant. Essayez d’en faire un temps libre plein de communication et d’événements agréables. Montrez à votre enfant à quel point le monde réel peut être intéressant et diversifié, et combien de joies et de plaisirs terrestres sont disponibles sans Wi-Fi.

semya_s velosipedami_na_progulke

La dépendance au jeu dans l’enfance se développe beaucoup plus rapidement que les dépendances traditionnelles des adultes au jeu, au tabac, à l’alcool ou aux drogues. Les parents doivent toujours être vigilants et garder la situation sous contrôle. S’il n’est pas possible de le faire personnellement, installez des applications appropriées sur le PC qui limitent le séjour des enfants sur le Web. Mais le plus important est la communication en direct et des alternatives valables aux loisirs informatiques : sports, jeux actifs, loisirs, promenades avec des animaux et autres activités qui remplissent la vie de joie et de sensations réelles.

Discuter de l’article
  • L’éducation des enfants
Rate article
Add a comment